Artlib – Iméra – Conférence “Utopie, travail et liberté à Marseille” – Dujarier – Guemari – 5 mai 2022 – 17h

La dernière conférence Artlib de l’année, “Utopie, travail et liberté à Marseille”

aura lieu jeudi 5 mai à 17h à l’Iméra, (2 place Leverrier 13004, réunissant) :

  • Marie-Anne Dujarier (sociologue du travail – Université Paris Diderot)
  • Kamel Guemari (syndicaliste – L‘Après M de Saint Barthélémy, Marseille).

La conférence a lieu en hybride. Pour les personnes souhaitant suivre l’événement sur site, se rendre ici .

Restitution Fos EPSEAL 8 juin 2022 IMERA 09h 16H30

Au termes de 8 années de recherche, l’équipe Fos EPSEAL restituera l’étude menée dans le front industriel de la zone Fos Etang de Berre. Fos EPSEAL est une étude scientifique en santé environnement réalisée dans les villes de Fos-sur-Mer, Port-Saint-Louis-du-Rhône et Saint-Martin-de-Crau entre 2015 et 2021. Cette recherche vise à décrire l’état de santé de la population des trois villes et à l’analyser à l’aune du contexte environnemental et industriel documenté grâce aux expériences et savoirs des habitants. C’est dans cette perspective qu’elle s’est appuyée sur une démarche hautement participative.

https://calenda.org/988334

Travail e(s)t liberté ?, un ouvrage collectif pour penser l’avenir du travail…en toute liberté !

L’équipe du LaSSA est heureuse de vous annoncer la parution de l’ouvrage collectif “Travail e(s)t liberté ?” auquel a participé Elisabeth Brun.

A l’initiative du collectif international et interdisciplinaire ArTLib, des spécialistes réputés sont invités à participer à ce débat sur le travail et son avenir dans l’objectif de raviver les espoirs de libération que cette activité peut encore alimenter au XXIe siècle.

L’ouvrage sera présenté et discuté ce jeudi 28 avril à la librairie Transit, 51 boulevard de la Libération 13001 Marseille.

Pour plus de renseignements sur l’ouvrage et consulter son sommaire, veuillez svp consulter le site de l’éditeur: https://www.editions-eres.com/ouvrage/4898/travail-e-s-t-liberte

Couverture de l’ouvrage https://www.editions-eres.com/uploads/img300dpi/2022031040499782749273327.jpg

Femmage à Sandrine Musso, une anthropologue engagée

Sandrine Musso, anthropologue de la santé et co-commissaire de l’exposition « VIH/sida : l’épidémie n’est pas finie ! », nous a quitté.es quatre mois avant la concrétisation de ce dernier projet collaboratif et son ouverture au public le 15 décembre 2021. C’est autour de son parcours, de ses luttes et de ses rencontres que se réuniront proches, militants associatifs, étudiants et collègues qui souhaitent lui rendre hommage.

cette journée, organisée par le commissariat et le comité de suivi de l’exposition « VIH/sida : l’épidémie n’est pas finie ! », le Laboratoire de sciences sociales appliquées (LaSSA) et le Groupe organisateur de la thérapie (GOT), avec le soutien du LPED et du Centre Norbert Elias.

Les interventions, concises, viseront à ouvrir le dialogue avec la salle. Toute personne pourra prendre la parole quand elle le souhaite.

L‘entrée libre sur inscription (obligatoire) à : mucemlab@mucem.org

Programme

9h-9h15 – Ouverture de la journée

  • Michèle Rubirola – Médecin, Première adjointe au Maire de Marseille  5 minutes

9h15-10h15 – Premières luttes au plus près du terrain

  • Delphine Fanget – Chargée de plaidoyer, Médecins du Monde, Paris
  • Anne Souyris – Adjointe à la Maire de Paris chargée de la santé
  • Hélène Delaquaize – Médiatrice santé publique, Hôpital Marmottan, Paris
  • Nicole Tsagué – Médiatrice en santé, Paris
  • Fatima Ayouba – Médiatrice, Château en santé, Marseille
  • Catherine Buisson & Jeanne Lebeault – Amies de Sandrine Musso

10h15-11h – Anthropologue de la santé : un sport de combat

  • Jean-Pierre Dozon – Anthropologue, IRD & EHESS, Paris
  • Jean-Luc Bonniol – Anthropologue, AMU, Marseille
  • Alice Desclaux – Anthropologue, IRD, Montpellier

11h00-11h30 – Pause-café

11h30-12h00 – Une anthropologue dans la cité

  • Amina Fallah – Ancienne militante, Association de lutte contre le sida (ALCS), Casablanca
  • Marjorie Mailland – Coordinatrice, Réseau Santé Marseille Sud, Marseille

12h00-12h45 – Faire collectif

  • Aline Sarradon-Eck – Anthropologue, SESSTIM, Marseille
  • Carine Baxerres – Anthropologue, IRD, Marseille
  • Cyril Farnarier – Anthropologue, LaSSA, Marseille
  • Le GOT 

12h45-14h15 – Pause déjeuner

14h15-15h15 – Écrire et parler depuis le « territoire des rescapés »

Cancer

  • Chowra Makaremi – Anthropologue, CNRS, Paris

VIH/sida

  • Fabienne Hejoaka – Anthropologue, IRD, Marseille
  • Catherine Kapusta-Palmer – Coordinatrice du programme Femmes & Sida, Planning familial, ex, membre du Conseil national du sida, Paris
  • Pascale Bastiani – Militante, PVVIH depuis 1985, Association Nice Objectif sida zéro, Nice. Membre Corevih-Paca Est
  • Mary Bassmadjian – Intervenante et patiente partenaire, Réseau Santé Marseille Sud, Collectif Femmes+, Marseille & Nathalie Poulet – Patiente partenaire, Réseau Santé Marseille Sud, Collectif Femmes+, Marseille

15h15- 16h15 – Anthropologie et transmission : une éthique de vie

  • Vinh-Kim Nguyen ¬– Médecin et anthropologue, IHEID, Genève 10 minutes
  • Francesca Mininel – Anthropologue, IRD, Marseille
  • Damien Jarfaut – Vice-président étudiant AMU, Master d’anthropologie, Marseille
  • Khadija Sahraoui – Directrice de Réseaux 13, Sociologue, MESOPHOLIS, Aix-en-Provence
  • Caroline Izambert – Historienne, ancienne directrice du plaidoyer de AIDES, Paris

16h15- 16h30 – Pause

16h30-17h15 – L’anthropologie sur le vif

Usages de drogues et réduction des risques

  • Anne Lovell – Anthropologue, INSERM, Paris

Habiter Marseille après l’effondrement

  • Maud Saint-Lary – Anthropologue, IRD, Aix-en-Provence & Mikaëla Le Meur – Anthropologue, AMU, Marseille

Anthropologie de la crise du covid-19

  • Marc Egrot – Anthropologue, IRD, Marseille

Projet d’histoire orale du sida à Marseille

  • Renaud Chantraine – Anthropologue, SESSTIM, Marseille

17H15-17h30 – Clôture de la journée

L’art de la synthèse : Sandrine Musso en images et en paroles

Chorale Afrimayé

Séminaire “frontières, temporalités, matérialités au prisme de la santé” 2021-2022

Nous promouvons des explorations du champ de la santé en mobilisant les notions transversales de frontières, de temporalités et de matérialités.

Frontières labiles ou poreuses entre normal et pathologique, global et local, « care » et « cure », santé humaine, santé animale et environnement ; mobilisés ou utilisées durant les épidémies ; matérialisées et soutenues par des outils « biopolitiques » ou idéologiques ; mouvantes entre scientifique, médical et politique ; frontières souvent contestées entre savoirs experts et savoirs profanes ; incorporées à l’échelle individuelle ; ou frontières recomposées des espaces de soins notamment en période épidémique…

Temporalités multiples au cœur des enjeux de la santé : de la « crise » ou de l’ « urgence » au temps long nécessaire pour appréhender les déterminants structurels d’un phénomène épidémique, de la pluralité des temps : des institutions, des soignants, des essais cliniques, des activistes et de ceux des personnes malades, de la forme initiale aux rechutes ou aux séquelles, de l’aigu au chronique, de la souffrance à l’agonie, du décès jusqu’à l’ancestralisation, du statut de malade à celui de « survivants » ou de « vainqueurs »…

Matérialités des relations entre des personnes et s’incorporant aux pratiques, expressions matérielles (médicaments, moustiquaires, préservatifs, auto-tests, masques, gel hydroalcoolique, écouvillon nasal, équipement de protection individuel, marqueurs de distanciation sociale, organes et gamètes marchandisés), mais aussi symboliques et immatérielle de la prise en charge de la santé (mémoire, souillure, ex voto et amulettes sous le lit pour que l’enfant dorme bien, etc.)…

A la lumière de l’actualité sanitaire, les thématiques au cœur de ce séminaire s’avèrent d’autant plus importantes à mettre sur la place publique et à discuter collectivement. La crise du covid agit en effet comme un puissant révélateur du caractère éminemment social et politique de la santé. Plus que jamais auparavant, les enjeux sanitaires font débat à une très large échelle : mesures de prévention, efficacité des traitements, conflits d’intérêts et méthodes scientifiques, nationalisme vaccinal…

Dans ce contexte inédit, les analyses des sciences sociales de la santé sont indispensables, à la fois pour saisir la pandémie en cours – qui fait l’objet des séances de novembre et février – mais aussi plus largement en proposant des perspectives décentrées (socialement, historiquement ou géographiquement) de l’actualité immédiate.

Un jeudi de chaque mois
7 octobre, 18 novembre, 9 décembre, 13 janvier, 3 février, 10 mars, 7 avril, 12 mai, 9 juin

Pour participer
En présence : Campus Saint-Charles Aix-Marseille Université (AMU), 3 place Victor Hugo (en face de la gare), Marseille. Inscription obligatoire ici
En visioconférence : lien zoom

Repousser les limites : engagement, collectifs et permanence de la pertinence de l’anthropologie

Depuis quatre ans, nous organisions ce séminaire avec Sandrine Musso. Le programme de cette année, nous l’avons construit tous les cinq. Elle était à l’origine de ce séminaire qu’elle décrivait comme un espace unique dans le milieu académique marseillais : un lieu où chercheur.e.s, étudiant.e.s, acteurs associatifs, professionnel.le.s du champ médico-social pouvaient se rencontrer et échanger ; un lieu ouvert au monde tout en étant ancré dans les réalités de Marseille et plus largement de la région PACA. Nous souhaitons maintenir cet espace et continuer ainsi à faire vivre la manière dont Sandrine concevait sa discipline : une anthropologie engagée, au service du collectif, pour mieux comprendre et agir sur nos sociétés.

Séminaire “frontières, temporalités, matérialités au prisme de la santé”

Programme du Séminaire 2020-21

Séminaire organisé par le Centre Norbert Elias, le LaSSA, le SESSTIM et le LPED

Depuis trois ans, ce séminaire fait le choix de promouvoir des explorations du champ de la santé qui privilégient des regards mobilisant les notions transversales de frontières, de temporalités et de matérialités

Pour la 4ème année, notre séminaire entend mettre en discussion des travaux récents en sciences sociales de la santé conduits dans différents contextes avec des expériences professionnelles et/ou associatives généralement ancrées dans les réalités du Sud-est de la France.

Ce séminaire s’inscrit dans un moment particulier du point de vue du monde de la recherche. Depuis plusieurs mois, la mobilisation contre la Loi Pluriannuelle de Programmation de la Recherche (LPPR) n’a pas cessé. En protestation contre la déstructuration du service public de la recherche que cette loi implique, et le passage en force du MESR, notre séminaire s’était interrompu au début de l’hiver 2020. Sa reprise ne signe en rien une capitulation ou un retour à la normale. Il s’agit d’abord et avant tout de se doter d’un espace d’échange et de rencontre scientifique qui ont fait cruellement défauts ces derniers mois, et qui constitue également un creuset de réflexion critique et d’information sur les enjeux de la recherche.

Le deuxième jeudi de chaque mois (sauf mai) de 10h à 13h

8 octobre, 12 novembre, 10 décembre, 14 janvier, 11 février, 11 mars, 8 avril, 20 mai, 10 juin

En visio-conférence

Participer en visio via Zoom https://us02web.zoom.us/j/81909680247

 Télécharger le programme

Le plaisir musical enfantin dans les ateliers de la Cité de la musique-Philharmonie de Paris : les résultats de l’étude publiés !

Les résultats de l’étude réalisée par Akim Oualhaci, Karim Hammou et Elsa Zotian auprès de familles fréquentant les ateliers de la Philharmonie de Paris sont désormais publiés par le DEPS.

Cette enquête exploratoire permet d’appréhender les ressorts du plaisir et des émotions qu’éprouvent les enfants qui participent à ces ateliers d’initiation musicale. Elle permet aussi de comprendre les usages que les adultes accompagnateurs font de ces ateliers, dans une perspective de transmission culturelle.

https://www.culture.gouv.fr/Sites-thematiques/Etudes-et-statistiques/Publications2/Collections-de-synthese/Culture-etudes-2007-2020/Le-plaisir-musical-enfantin-dans-les-ateliers-de-la-Cite-de-la-musique-Philharmonie-de-Paris-CE-2020-3

Séminaire interne du LaSSA du 25 au 27 septembre

Les membres du LaSSA se réuniront du 25 au 27 septembre pour leur séminaire interne annuel.

Il sera consacré aux questions méthodologiques et épistémologiques que pose leur pratique professionnelle de chercheurs, formateurs, d’accompagnement d’équipe, d’élaboration de diagnostics et d’évaluation, etc.

Interventions à venir

26 mars 2020 : Johanna Lees : Intervention au séminaire “frontières, temporalités, matérialités, au prisme de la santé” : de quelques enjeux épistémologiques et politiques de la recherche Fos EPSEAL. 10h-13h; centre de la vieille charité, Marseille.

11 mai 2020 : Johanna Lees : intervention au séminaire général du DySoLab, Université de Rouen. Quand la région de l’étang de Berre éclaire certains enjeux des zones industrielles polluées. 14h-16h30 ; campus de Mont Saint Aignan

11 juin 2020 : Cyril Farnarier : intervention au séminaire “frontières, temporalités, matérialités, au prisme de la santé” : Le dénombrement du sans-abrisme. Expérience marseillaise. 10h-13h ; centre de la vieille Charité

Séminaire “frontières, temporalités, matérialités au prisme de la santé”

Depuis septembre 2017, le LaSSA est co-organisateur du séminaire “frontières, temporalités, matérialités au prisme de la santé” en partenariat avec le Centre Norbert Elias, l’IRD, le laboratoire MERIT, le SESSTIM et Aix Marseille Université.

Ce séminaire se tient le second jeudi de chaque mois au centre de la vieille charité.

Pour la 3ème année, notre séminaire entend mettre en discussion des travaux récents en anthropologie de la santé conduits dans différents contextes avec des expériences professionnelles et/ou associatives généralement ancrées dans les réalités du Sud-est de la France

Programme Séminaire Santé EHESS 2019-2020

 

LaSSA

Le Laboratoire de Sciences Sociales Appliquées est une association de sociologues et d’anthropologues travaillant en équipe. Il développe des activités de recherche, de formation et d’accompagnement de projet.

Ce blog présente le laboratoire de Sciences Sociales Appliquées et sa démarche. Il rend compte de ses activités de recherche et de formation et des résultats de ses travaux. Il s’adresse à un lectorat issu des mondes de la recherche et de la société civile, notamment les professionnels des secteurs avec lesquels les membres de l’équipe ont coutume de travailler : petite enfance, santé, travail social et éducatif.