Mener une étude participative en santé environnement : la méthode EPSEAL

Présentation

Les enjeux sanitaires en contexte industriel font de plus en plus l’objet de questionnements et de préoccupations de la part des populations locales et des pouvoirs publics. L’apparition des pathologies et des symptômes liées à l’accélération des changements climatiques et aux pollutions industrielles est actuellement en plein essor. Toutefois un contexte d’incertitude scientifique perdure concernant les effets de ces changements sur l’état de santé des populations. La méthode EPSEAL (étude participative en santé environnement ancrée localement), originaire des Etats unis et encore peu connue en Europe constitue un outil pertinent pour produire de la connaissance concernant l’état de santé d’une population en lien avec son environnement industriel. Alliant l’épidémiologie, les sciences sociales et les sciences participatives, cette méthode s’appuie sur la participation des acteurs locaux. Elle permet de produire une connaissance en santé environnement articulée au contexte local. Cette formation a pour objectif de transmettre les outils de la méthode EPSEAL dans ses dimensions participatives épidémiologies et socio-anthropologiques.

Objectifs

  • Saisir les enjeux épistémologiques et méthodologiques d’une étude EPSEAL
  • Saisir l’importance d’articuler les sciences sociales et l’épidémiologie dans les études en santé environnement
  • Identifier les différents outils participatifs et collaboratifs de la méthode EPSEAL nécessaires à la production de connaissances en santé environnement
  • S’initier à l’élaboration d’un questionnaire pour en saisir les enjeux et en repérer les écueils
  • S’approprier les différentes étapes de la démarche participative dans une étude EPSEAL  
  • Apprendre à organiser les restitutions et ateliers collaboratifs

Contenu

  • Le questionnaire en santé environnement de l’élaboration à sa passation
  • Aspects théoriques et méthodologiques des études participatives en santé environnement 
  • Articulations des données qualitatives et quantitatives
  • Mise en œuvre des ateliers collaboratifs et productions de connaissance
  • Approche de la démarche participative et éthique
  • Mises en situation et cas pratiques

Méthodes pédagogiques

  • Exposés courts
  • Exercices de mutualisations des savoirs
  • Jeux
  • Construction d’outils
  • Mises en situations et échanges d’expériences

Intervenants

  • Johanna Lees, socio-anthropologue spécialisée dans les champs du logement et de la santé environnementale
  • Maxime Jeanjean, épidémiologiste

Durée

3 jours modulables, nous contacter

Tarifs

nous contacter

Version pdf de la fiche